996 3.6 GT3 380 cv
 996 GT3 - Photo 1  996 GT3 - Photo 2  996 GT3 - Photo 3  996 GT3 - Photo 4  996 GT3 - Photo 5
porsche
Stuttgart automobile Magazine
1. Présentation : 996 3.6 GT3 380 cv EQUIPEMENT TEINTES

Présentation

Photo Porsche 996 GT3 phase 2 381 cv Blanc Carrara

Lancée au printemps 2003 et produite pendant 2 années, sans changement aucun, la Porsche 996 GT3, 381 cv, s'arrache comme des petits pains allemands ; un an après sa commercialisation tout est parti. Pour cette génération de 996 GT3, baptisée par certains Phase II, ou modèle 2004, les ingénieurs de Weissach se sont appliqués à améliorer la bête, en tenant compte du cahier des doléances des heureux propriétaires de la première génération, dont la puissance avait été portée à 360 cv. Une évolution visible, esthétiquement, pour les connaisseurs au second coup d'oeil. Rappelons-le que la GT3, c'est le passeport pour la cour des grands, comme la 996 GT2 ou la 996 Turbo qui est certes plus puissante, mais peut-être moins typée sport. On observe la règle de la "voix hiérarchique", même chez Porsche, une GT3, plus, ou aussi performante qu'une Turbo ou une GT2, ça la foutrait mal, vis-à-vis des clients... La GT3, c'est pas un hasard, si sur le marché de l'occasion Porsche 996, une sur deux a déjà cartonné gentil ou méchant . La 996 GT3 est une machine à bouffer du chrono sur circuit ; sinon pour aller chercher la baguette, le dimanche, il y a aussi la Twingo de votre jeune fils... Une GT3, c'est une auto moins commerciale que les séries Carrera 2 ou 4 ou 4S, elle exige tout de même des notions de pilotage : si on décide de trop la titiller, elle peut désarçonner son cavalier, en moins de temps qu'il ne faut pour le dire, sur une petite route de campagne ou dans une méchante courbe. Une GT3 ça ne se conduit pas ça s'apprivoise, comme disait le vieux sage de la route.

Club Sport

Photo Porsche 996 GT3 phase 2 381 cv Blanc Carrara

Cette option, gratuite, par son appellation, le club sport M003, sonne comme le nom de code de James Bond, dont la renommée est en partie due aux voitures sportives, dans lesquelles il accomplit ses dangereuses missions classées top secret. Un extincteur placé sous le siège, un peu comme un joujou du célèbre agent britanique 007, juste au cas ou votre bolide ou votre passion pour ce dernier s'enflammerait. Un arceau de sécurité est vissé sur les jambes de l'essieu arrière pour faire rimer sécurité avec rigidité. Les sièges baquets sont aussi prévus pour résister aux extrêmes, le tissu ignifugé est préféré au cuir, bien trop inflammable. Le volant moteur bi-masse est absent sur la version Club Sport. Suppression des places arrières ? tant pis pour ce trio de magnifiques auto-stoppeuses courtement vêtues, elles ne pourront pas goûter au capiteux de l'Alcantara et vous ne pourrez pas lorgner sur les gambettes bronzées...quelle injustice !